Vivre auprès des humains

Attention aux conditions d'élevage

Si le risque zéro n’existe pas, celui-ci peut toutefois être limité.

La première précaution est de se renseigner sur l’origine du chien. « Le chiot doit avoir un contact continu avec la mère pendant huit semaines et dans le même temps un contact régulier et positif avec l’homme », explique le Dr Patrick Pageat, vétérinaire et professeur en pathologie comportementale. Il s’agit donc de bien se renseigner au moment de l’acquisition. « Dans les magasins, de nombreux chiots proviennent d’élevages clandestins, sevrés trop tôt, ils sont sujets à un comportement agressif », enchérit le Dr Beata.

Conséquence de la médiatisation des morsures mortelles de chien : les abandons se multiplient. En quatre ans, le nombre de chiens a également baissé de 800 000 en France.

Publié avec l'autorisation de l'auteur Judith Korber. Paru le 23/01/2008 sur Metrofrance.com

Dans l'ouvrage "L'homme et le chien" de Patrick Pageat p.183, 184 et 185, 186 edition odile jacob 1999. Il indique que le détachement commence à partir du 4e mois (en moyenne) fin de la période de socialisation et début de la période pubertaire. La chienne tient à distance les males dans un premier temps, les femmelle dans un second temps seront éloignés de la couche de la mère mais celle çi acceptera de temps que les chiots femelles reviennent de temps en temps se coucher vers elle, même si celle-çi attend une autre portée.

Méthodologie comportementale

Les conditions d’élevage sont importantes, mais il y a une dynamique qu’il ne faut pas oublier non plus même si aujourd’hui notre société a tendance à rationaliser toutes les situations. Chaque adoption future devra être personnalisée dès les premières semaines en fonction de la réservation des chiots, je m’explique :

Pour un futur chien de travail ou un futur chien de compagnie, dans une famille composée de plusieurs personnes adultes avec ou sans enfants ou même une personne seule de tel âge ou tel âge, les conditions d’élevages sont différentes, parce que les conditions de vie futur du chien seront différentes. Pour un futur chien de compagnie, il convient de manipuler davantage les chiots afin de leur donner l’habitude du contact des mains de l’enfant ou de l’adulte. Les pressions exercées par les caresses ne seront pas ressenti comme des argressions.  Ces facteurs pris en compte dès les premières semaines de l’élevage pourront être déterminant pour la bonne harmonie de tous.

Une observation rigoureuse de tous ces facteurs tendent à minimiser les effets dévastateurs d’un animal non socialisé ou retiré du sevrage trop tôt, vendu ou cédé avant l’âge de 10 semaines. Sachant que dans la période de socialisation qui s’étend jusqu’à 9 semaines révolues, les fondamentaux de la socialisation sont terminés votre chien peut être retiré du « cocooning famille canin » à moindre risque, sauf si dans de rare cas la mère est dysocialisée ou immature du à de trop précoces portées.

Pascal Letellier Comportementaliste en psychologie animal spécialiste de la relation homme / Chien et chat, Association « Etre bien chez soi avec ses animaux de compagnie ». (Montauban le 16/06/2013)